Pourquoi la luciole émet-elle de la lumière ?

A quoi sert la bioluminescence pour une luciole ?

 

1) Une arme de séduction :

Avant tout, ces signaux lumineux ont pour but de … trouver l’amour.

Pour une luciole mâle, il s’agit d’attirer l’attention d’une femelle lors de la période de reproduction mais aussi de ne pas se tromper sur la partenaire qui lui répond. Chaque espèce a son code d'appel et de réponse qui se distingue des autres par la durée des éclairs et leurs couleurs, le nombre et la fréquence des impulsions. Ce code permet d'éviter les erreurs d'identification quand plusieurs lucioles d'espèces différentes émettent leurs signaux en même temps et au même endroit.

Dans les prés les lucioles mâles sont toujours plus nombreux que les femelles (50 pour une). Le mâle doit donc être plus rapide que ses concurrents pour trouver une partenaire potentielle. Un mâle va donc émettre son code lumineux et attendre une réponse appropriée correspondant à une femelle de son espèce. A ce moment le premier mâle émet ses propres signaux d'approche mais des flashs qui interfèrent les signaux de ses concurrents et les discréditent ainsi auprès de la femelle qui les prend pour des mâles d'une autre espèce. En général, la femelle s’installe dans les hautes herbes car les œufs qu’elle transporte sont lourds et qu’elle ne possède souvent pas d’ailes.

 

2) Un leurre :

Même si la plupart des lucioles adultes cessent d’être carnivore, certaines espèces parmi les femelles Photuris chassent les mâles d’autres espèces pour les manger et pour s’approprier une substance appelée lucibufagine dont elle est dépourvue qui sert à repousser les prédateurs. La femelle chasseresse cherche un endroit où un où plusieurs mâles envoient des signaux lumineux. Elle imite la réponse d’une femelle de l’espèce de la proie, qui se dépêche de la rejoindre avant qu’un autre n’y aille à sa place, et la femelle Photuris le dévore. Si le mâle est trop méfiant la chasseresse peut tout simplement voler à sa rencontre.

 

 lucibufagine    luciole carnivore

Cependant ces femelles n'ont qu'un rendement de chasse peu important. Les mâles chassés évaluent probablement l'intensité des éclairs des réponses, autre caractéristique des espèces que les Photuris ne peuvent pas changer. De plus les mâles des espèces chassées par les espèces prédatrices émettent régulièrement des signaux sans aucun sens pour piéger les chasseurs qui imite alors de mauvais signaux.

 

3) Un système de mise en garde :

Selon certains scientifiques la lumière des lucioles est une façon de se défendre contre les prédateurs, comme le font d'autres insectes aux couleurs vives. Les lucioles ont très mauvais goût pour leurs prédateurs. De cette façon, un animal insectivore qui goûte à une luciole n'osera plus s’attaquer aux bestioles qui brillent. Les larves de lucioles brilleraient aussi pour cette même raison.

Pour tester l'hypothèse, les entomologistes ont utilisé une expérience bien simple. Ils ont d'abord présenté des larves de lucioles et un autre insecte à des souris. Invariablement, après avoir goûté aux larves, les souris n'y revenaient plus. De cette façon, ils ont pu établir que les larves de lucioles ont mauvais goût, comme les adultes.

La seconde partie du test tentait d'établir que les prédateurs arrivent à associer les signaux lumineux au mauvais goût des larves. Dans un labyrinthe, de la nourriture infecte était placée sous une lumière clignotante et de la bonne nourriture dans une partie sombre. Après quelques tentatives, les souris n'allaient plus jamais vers le signal lumineux et préféraient invariablement la partie sombre du labyrinthe pour trouver de la nourriture. Et même quand les souris avaient encore faim, quand il ne restait plus de nourriture dans la partie sombre du labyrinthe et qu’on mettait de la bonne nourriture du coté éclairé, elles ne se rendaient pas à la partie éclairée pour manger davantage.

 

 

 

 

 

 

 

 

51 votes. Moyenne 3.84 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site